Accueil rozwiń menu

Adam Zagajewski est décedé

Adam Zagajewski est décédé à Cracovie le 21 mars, à l’âge de 76 ans. Poète illustre, éseïste, traducteur, représentant de la génération de la Nouvelle Vague, rédacteur pluriannuel des «Cahiers littéraires», professeur académique, lauréat de nombreux prix littéraires prestigieux. Attaché à Cracovie depuis des années. Il est mort significativement, à la date de la Journée mondiale de la poèsie.  

Photos Frankie Fouganthin - CC BY-SA 4.0
Frankie Fouganthin - CC BY-SA 4.0

Adam Zagajewski est né le 21 juin 1945 à Lviv. Il a passé son enfance à la Silésie (à Gliwice), et la période universitaire à Cracovie, où il a achevé les facultés de psycolologie et philosophie à l’Université Jagellone. Faisant part dumouvement poètique de la Nouvelle Vague, il était co-auteur, avec Julianem Kornhauser, d’un livre fameux, manifèste de la génération de la Nouvelle Vague – Le Monde non représenté (1974). Membre d’un groupe poètique Maintenant, il a acquis la gloire de l’un des plus remarquables poètes de sa génération  (Génération ‘68). En 1972 on a publié son premier recueil poètique le Communiqué, et en 1975 les Magasins de viande.

En 1982 il est parti en France et s’est établi à Paris où il était co-fondateur et membre du bureau des Cahiers littéraires.  Il y a publié les recueils des poèmes : Lettre. Ode à la grandeur (1983), la Toile (1990) et Solidarité, solitude (1986). Il travaillait aussi comme visiting professor à l’Université à Houston (É.U.). En 2002 il est rentré à Cracovie et s’y est installé définitivement . Les recueils successifs ont paru dans son pays et la plupart d’entre eux a été publié à Cracovie. C’étaient :  la Terre de feu (1994), Trois anges (1998), la Soif (1999), les Antennes (2005). Le thème de Cracovie n’a pas manqué, et le recueil le Retour (2003) a été dédié  à cette ville, aussi bien par les réminiscences que sur le plan moderne.

Adam Zagajewski a acquis l’appréciation dans le monde entier. Depuis des années son nom était prévu pour le Prix Nobel littéraire. Ses oeuvres ont été traduites en quasiment toutes les langues les plus importantes du monde, parmi lesquelles : anglaise, allemande, hébraïque, espagnole, norvégienne, serbo-croate, slovaque, slovénienne, suède. Sa gloire internationale a été renforcée après la réimpression du poème Cherche à chanter le monde mutilé dans la revue New York Review of Books après l’attaque terroriste le 11 septembre.

Dans le film la Panorame de Cracovie, dirigé par Magdalena Piekorz, et dont il était co-scénariste, Adam Zagajewski affirme : J’aime Cracovie pour que cela est aussi ma place sur la Terre. Elle n’a aucune concurrence en ce moment.

Voir l’étiquette
Dispositif de publication: Otwarty na świat FR
Date de publication: 2021-03-22
Date d’actualisation: 2021-03-22
RETOUR

Voir aussi

Trouver un message